0 Dans Montréal

Les reines d’Egypte à Montréal

Comme beaucoup le savent peut-être déjà mais depuis toute petite, je suis passionnée par l’Egypte. Et oui avant de tomber amoureuse de l’Histoire en générale, j’ai eu un coup de coeur pour l’Egypte antique. Son histoire m’a toujours fasciné. J’ai eu la chance de partir dans ce beau pays il y a 10 ans. Et il n’y a pas à dire c’est aussi beau que sur les livres d’histoire. Hormis le Caire, où franchement l’image carte postale avec les magnifiques pyramides, … on nous vend un peu du rêve. On baigne dans un nuage de pollution avec des maisons autours de nous inachevée. Après cela n’enlève pas la beauté du site. Il faut juste bien orienter ses photos.

A peine arriver sur Montréal, la première chose sur laquelle je suis tombée dans le métro est une affiche présentant une exposition sur les reines d’Egypte à la cité de l’archéologie. Je n’ai pas attendu pour voir cette belle exposition. Une nouvelle fois je partage mon point de vu.

1/ Où voir ?

Cette exposition sur les reines d’Egypte se trouve à la cité de l’archéologie et d’Histoire de Montréal. Ce musée est dans le vieux-port. Il faudra vous arrêter au métro « Place d’Armes » de la ligne orange. Le prix du billet est de $22 pour les adultes et $8 pour les enfants. Comme beaucoup ont choisi comme banque en arrivant au Canada « Desjardins », sachez qu’il y a un rabais de 20% sur présentation d’une pièce d’identité et d’une carte de débit pour le porteur. Cela peut rapidement valoir le coup.

Je vous conseil d’arriver un peu avant, vous pourrez profiter des jolies chaises devant le musée. Pause pique-nique ou bien bronzette avant de retourner quelques siècles en arrière.

 

2/ L’exposition sur les reines d’Egypte

L’exposition se trouve dans le bâtiment en face de l’entrée principale. Je conseil de faire en premier lieu le musée puis de continuer la visite vers l’exposition. Pas besoin de sortir, vous pouvez y accéder grâce à un tunnel souterrain.

Le gros défaut des expositions de manière générale à Montréal c’est la scénographie. On ne sait pas du tout par où commencer et les panneaux directionnels sont bien cachés. Ne faites pas la même erreur et commencer bien par le rez-de-chaussée puis le premier niveau. Ne perdez pas votre billet, vous allez devoir le scanner à chaque étage pour accéder à l’exposition.

Etape par étape vous allez pouvoir apercevoir des objets du quotidien de l’Egypte antique ayant appartenu à ses grandes reines comme Nefertari. On peut voir les bijoux, des chaussures, papyrus et hiéroglyphes qui racontent toutes leurs histoire. On finit au dernier étage par voir des vases canopes, statuts et bien entendu les sarcophages.

3/ Le petit plus

Dans l’une des pièces du rez-de-chaussée vous pouvez sentir différentes fragrance et devinez ce que l’on pouvait déjà trouver 3000 ans en arrière. J’ai beaucoup aimé la dernière partie avec les sarcophages. On nous raconte toute une histoire sur leur utilisation et on voit des pièces assez rares. Pour une fois ce sont les femmes qui sont mises en avant, sur leur quotidien, leurs objets et ce n’est pas courant.

Poursuivez votre visite dans la cité de l’archéologie qui est tout aussi intéressante que cette exposition. On y aperçoit les fondations de la ville et son évolution au travers des siècles. Pour les familles il y a une exposition très marrante sur les pirates et leurs vies quotidienne.

L’exposition sur les reines d’Egypte est visible jusqu’à 4 Novembre à Montréal. 

les reines d'Egypte : tablette les reines d'Egypte : vases les reines d'Egypte  : vase canope les reines d'Egypte : religion les reines d'Egypte : bijoux les reines d'Egypte : chaussures les reines d'Egypte : jeux senet les reines d'Egypte : hiéroglyphes les reines d'Egypte : sarcophage salle exposition les reines d'Egypte les reines d'Egypte  : buste Tombe Nefertari : les reines Egypte

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.